Le Comité chargé des organisations non gouvernementales
Don de la Fondation Ford pour les Nations Unies

Actualités du comité

23 Mai - 1er Juin 2016: Reprise des travaux de la session 2016

25 Janvier - 3 Février 2016: Session ordinaire 2016

26 Mai – 3 Juin 2015: Reprise des travaux de la session 2015
Rapport concernant la reprise des travaux de la session 2015 | Note d’information
Couverture des réunions: 26 Mai | 27 Mai | 28 Mai | 29 Mai | 1er Juin | 2 Juin | 3 Juin | 12 Juin

26 Janvier - 4 Février 2015: Session ordinaire 2015
Rapport officiel de la session ordinaire 2015 | Note d’information
Couverture des réunions: 26 Janvier | 28 Janvier | 29 Janvier | 30 Janvier | 2 Février | 3 Février | 4 Février | 6 Février | 13 Février

-------------------------------------------

Cliquez ici pour accéder aux rapports du comité de 1993 à 2015

Qu’est-ce que le Comité chargé des ONG?

Établi en 1946 par le Conseil Economique et Social des Nations Unies (ECOSOC), le Comité chargé des ONG est un des comités permanents du Conseil. Il rend compte directement à l’ECOSOC, et les rapports issus de ses deux sessions annuelles, la session ordinaire (qui se déroule habituellement fin janvier), et la session de reprise des travaux (en mai), incluent des projets de résolutions ou encore des décisions concernant des domaines dans lesquels le Conseil est appelé à agir.

Le comité des ONG est composé de 19 membres élus sur la base de la représentation géographique équitable:

  • 5 Etats d’Afrique;
  • 4 Etats d’Asie;
  • 2 Etats d’Europe de l’Est;
  • 4 Etats d’Amérique latine et des Caraïbes; et
  • 4 Etats provenant d’Europe de l’Ouest et autres états.
Les membres du comité sont élus pour quatre ans. Le mandat du Comité est quant à lui établi par la résolution 1996/31 de l’ECOSOC, et les règles de procédure du Conseil s’appliquent au fonctionnement du Comité.

Les membres du Comité chargé des ONG pour la période 2015-2019 sont: l’Azerbaïdjan (vice-président), le Burundi, la Chine, Cuba, la Grèce, le Guinée, l’Inde, Iran (République islamique d'), l’Israël, la Mauritanie, le Nicaragua, le Pakistan, la Fédération Russe, l’Afrique du Sud, le Soudan, la Turquie, les Etats-Unis d'Amérique, l’Uruguay (président), et Venezuela (République bolivarienne du).

Les taches du comité sont les suivantes:

  • L’examen des demandes de statut consultatif et des demandes de reclassement soumises par les ONG;
  • L’examen des rapports quadriennaux soumis par les ONG qui bénéficient du statut spécial ou général auprès de l’ECOSOC;
  • La mise en œuvre des dispositions de la résolution 1996/31 et la supervision des relations consultatives;
  • Toute autre question que le comité peut être amenée à examiner.
Les décisions du Comité sont des recommandations prenant la forme de projets de décisions, dans lesquels le Comité appelle le Conseil à agir. Ces recommandations sont inscrites dans la Partie I des rapports du Comité. Une fois les dossiers des ONG revus et approuvés, les décisions d’octroi du statut consultatif ont donc force de recommandation auprès de l’ECOSOC. Lors de ses réunions suivantes, habituellement en avril et juillet de la même année, le Conseil examine les recommandations, prend note des décisions du comité et adopte les décisions finales. Ce n’est que lorsque le Conseil approuve la recommandation du Comité qu’une ONG se voit officiellement octroyer le statut consultatif.

Les travaux du comité sont facilités par un système de collecte, de gestion et de récupération des données, appelé Comité Informatisé (Paperless Committee). Récompensé par un "UN 21 Award" en 2008 dans la catégorie « réingénierie des processus », le système permet aux membres des délégations d’avoir un accès sécurisé aux informations relatives aux sessions passées et en cours, et ce par le biais d’ordinateurs portables ou autres appareils mobiles fournis par le Secrétariat.